vendredi 5 décembre 2014

langue (anecdotique)



Christian Prigent - La langue et ses monstres


FC


Éthologie 

L'essentiel des animaux vivants sont des monocellulaires. Comme ils sont quasi invisibles à l’œil nu des 7 milliards d'humains, on a tendance à les passer sous silence alors qu'ils sont essentiels pour la vie et la mort de tous les animaux multicellulaires. Ils ne possèdent pas de langue.


Les animaux multicellulaires, essentiellement ceux que les humains voient et nomment - eux même y compris - possèdent une langue.

Chez les humains, il y a des poètes, de grands cuisiniers et beaucoup d'amoureux. 

Fondamentalement chez tous les vivants:
- le but de la langue est d'aider à l'ingestion de ressources de vie
- les ressources de vie apportent les éléments nutritifs - aux 100 000 milliards de cellules de l'humain, par exemple, - essentiellement sous forme de des 47 éléments qui figurent dans le tableau de Mendeleïev.
- Les ressources de reproduction ont pour but de réaliser le message que la nature donne à tous les vivants - plantes et animaux - "allez et multipliez-vous"

Chez les humains, la poésie, les banquets et l'amour physique sont de grands plaisirs incontournables mais sans les ressources de vie et sans les ressources de reproduction, il n'y aurait pas de vivants. Ni d'humains. 

Le rôle premier de la langue est de contribuer à la quête des ressources de vie.

 Copyright - GS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire