vendredi 26 décembre 2014

censure (anecdotique)



 Robert Darnton - De la censure. Essai d'histoire comparée

FC


Éthologie  

Depuis leur spéciation, les humains sont organisés en groupes très nombreux des plus petits comme le couple monogamique ou polygamique éternel jusqu'aux plus importants comme les états et les super états.

Dès qu'un groupe est important, il s'y forme au moins trois sous groupe: les dirigeants, les organisateurs et les opérateurs. Dès que les sous groupes sont importants un système gigogne se met en place.

Chaque humain est en principe capable de se trouver dans n'importe  quel sous groupe. Comme le rôle du sous groupe est la contribution et la rétribution des ressources de vie, la concurrence est totale mais un modus vivendi aboutit à ce que l'union fasse la force.

Selon sa place, un humain a un rôle à jouer. Les dirigeants dirigent, les organisateurs organisent et les opérateurs opèrent: aucun n'intervient dans le champ d'action de l'autre.

La concurrence lui permet de faire ce qu'il veut dans certaines limites. La censure en définit les limites.

Les humains comme tous les vivants évoluent en permanence sous l'effet de ce qu'ils sont et de tout ce qui les entoure. Chaque sous groupe cherche à optimiser sa place dans le processus contribution/rétribution. La concurrence peut devenir cruelle, la censure également. A terme elle finit par changer. 

On parle de censure dans les écrits et les paroles. Il s'agit en fait de concurrence pacifique dans les écrits et les paroles. 

Copyright - GS

Commentaire
"On parle de censure dans les écrits et les paroles. ll s'agit en fait de concurrence pacifique dans les écrits et les paroles."
La censure est une une concurrence « relativement» cruelle puisqu’elle ne permet pas à tous d’accéder à la bonne information. La censure est un « mensonge par omission ». La censure rend la concurrence déloyale.

Réponse
En éthologie, il existe deux types de concurrence: l'une qui n'entraine pas l'élimination physique d'un humain même si elle le met en prison. On l'appelle concurrence pacifique car à long terme l'essentiel de ceux qui sont en prison recouvrent la liberté et leurs droits. La concurrence cruelle est celle au cours de laquelle on élimine des humains. On y trouve toutes les guerres dont les guerres civiles ou les guerres entre états. Le terrorisme en fait également partie.
Le critère de concurrence cruelle étant l'élimination physique d'un humain, la censure est en général pacifique. Mais on y trouve les condamnations à la prison temporaires ou à vie, justes ou injustes au sens des sciences humaines. 

 
Copyright - GS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire