lundi 9 février 2015

justice (anecdotique)













 

 

 

 

 

 

Martha Nussbaum - L'art d'être juste

FC


Éthologie

Tous les vivants - végétaux ou animaux - font partie de l'évolution de l'Univers. On ne pense jamais que l'un des éléments du tableau élémentaire de Mendeleïev  est "supérieur" ou "inférieur" à un autre quel que soit le nombre de ses électrons. On ne pense pas non plus que l'un de ses composés occupe une place prééminente. On ne dit pas que le granit est supérieur au basalte même si les humains ont une forte attirance pour les pierres précieuses.

Il en va de même pour les vivants. 

D'où une certaine forme d'égalitarisme à priori entre chacun d'entre eux même si les lions se régalent d'antilopes et même si les humains considèrent tous les autres vivants comme une ressource de vie et non comme des vivants égaux à eux-même.

La cause en est la concurrence entre tous les multicellulaires. Les plantes utilisent l’énergie solaire et la chimie du sol et ce qu'une plante utilise est soustrait à sa voisine. Les animaux pour leur part ne se nourrissent que d'autres vivants. 

Tous ces vivants sont le résultat d'un processus où c'est le mieux adapté qui l'emporte non parce qu'il est hostile à ce qui l'entoure mais parce qu'à chaque instant l'univers change. Le résultat: tous les vivants sont égaux et en concurrence. 

Les humains sont des animaux sociaux qui ne vivent qu'en groupes. L'égalité existe au niveau du groupe et le respect de cette égalité s'appelle justice ... Que ne cesse de contester la concurrence. 

Copyright - GS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire