mardi 19 mai 2015

martyr (anecdotique)


Christiane Rancé - La passion de Thérèse d'Avila

Thérèse d'Avila - W


" En 1557, Rodrigo, leur frère bien-aimé, celui que Thérèse avait entraîné dans sa fugue et ses rêves de martyre, trouve la mort au Chili en luttant contre les Indiens Araucarias. Elle se console en se disant que finalement Rodrigo est sans doute mort comme elle le rêvait, enfant: en saint, et en martyr - ne s'est-il pas battu contre les infidèles, non pas contre les Maures, mais contre d'autres indigènes? Son âme doit être au paradis, dans la gloire de Dieu." ( p 105)

Éthologie

En 1515, les Indiens Araucarias vivent la fin du Mode de Production Humain en tant que chasseurs cueilleurs. Ce mode de production plafonne à quelques centaines de milliers d'humains. A la même époque, les Espagnols sont en plein développement du Mode de Production Industriel  qui nous amènent aujourd’hui  à plus de 7 milliards d'humains. Ils font de grandes découvertes de ressources de vie aux dépens des populations indigènes des pays qu'ils visitent.

En 2015, ils restent environ 800 000 Araucarias alors que la population d'Amérique Latine d'origine européenne évoluent autour de 560 millions d'humains. 

Ce ne sont pas les Araucarias qui sont venus convertir les Espagnols en Europe à partir du XVI° siècle et ils ont quasiment disparu. Ce sont eux les martyrs. Rodrigo n'est pas un martyr et Thérèse se trompe.  

Copyright - GS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire