vendredi 8 mai 2015

gaz de schiste (anecdotique)













 

 

 

 

 

 

Olivier Blond - Gaz de schiste

 

Éthologie

Ce sont les 108 milliards d'humains apparus depuis la spéciation des homos sapiens qui créent  les conditions qui apportent les ressources de vie pour les 7 milliards d'humains actuels.

Dans 15 ans environ, il y a 1 milliard d'humain en plus et donc une quête de ressources de vie qui augmente de 14% en données constantes. Dans l'absolu, il faut 14% de ressources en plus.

Cela est vrai si la progression des humains est linéaire.



En réalité la progression a une allure géométrique c'est à dire que les ressources nécessaires sont proportionnelles au carré de l'évolution des humains.





L'hypothèse d'un besoin égal au carré de l'évolution semble excessive. En voici le profil





Un mathématicien doit pouvoir nous donner la formule de la parabole que figure sur ce tableau. 

Si nous atténuons la pente géométrique de progression en la divisant  par 4, on arrive à une augmentation des besoins de ressources à ( 196:4) 49%.




La conclusion de cette étude, c'est que dans 15 ans, les besoins en ressources de vie instantanées des humains se situent entre 20 et 50% de celles de 2015 et que les gaz de schistes - à données constantes car nous ne connaissons pas les technologies nouvelles qui existent en 2030 - sont nécessaires.

Or leurs exploitations augmentent l'empreinte écologique des humains. Le GIEC estime que le niveau actuel de réchauffement de la planète nécessite que la consommation des produits carbonés diminue de manière drastique. Et il ne prend pas en compte les pollutions de toutes sortes et la détérioration du cadre de vie général. 

Il est dommage que les seules recherches rentables sont celles qui détériorent l’environnement des humains. 

Le progrès technique est une catastrophe....

Copyright - GS 

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire