jeudi 19 mars 2015

espagnol (anecdodique)













 

 

 

 

 

 

Alessandro de  Malaspina - Viaje político-científico alrededor del mundo (Voyage politique et scientifique autour du monde) - 1788 - 1794

Les propositions qu'il y fait au Roi d'Espagne à son retour concernant la politique à mener dans les régions qu'il a visité amène le pouvoir à l'accuser d'être un révolutionnaire et un conspirateur. Il est condamné à dix ans de prison.

Éthologie 

A partir du XV° siècle, les Européens commencent à maîtriser les voyages maritimes grâce au mode de production industriel. Ils pensent trouver un chemin plus aisé pour commercer avec l'Asie en utilisant la rotondité de la planète. Mais ils se heurtent aux Amériques.

Ils y découvrent des humains qui vivent dans le mode de production domestique sans animaux de traits ou de transports. 

Comme le mode de production industriel est plus puissant et plus prolifique que le mode de production domestique, ils éliminent les états locaux, réduisent les humains en esclavage et s'emparent de tous leurs biens. 

Ce sont les Espagnols et les Portugais qui arrivent les premiers. Ils se partagent le continent. 

En Europe, le Portugal est insignifiant et l'Espagne entre en décadence au profit de la France de Louis XIV. En 1700, son arrière petit-fils devient roi d'Espagne sous le nom de Philippe V.  

L'Angleterre, la France et les Pays Bas se mettent sur les rangs et commencent par  piller les navires qui drainent les ressources américaines vers leurs métropoles. Ce sont les enjeux du XV° et XVI° siècle.

Aux XVII° et XVIII° siècles, se créent des comptoirs et des colonies qui deviennent indépendants au XIX° s. tout en restant européens. 

Alessandro de Malaspina est l'expression de la décadence de l'Espagne. Il propose pour les régions qu'il visite un retour à la main mise de la métropole sur ses colonies. Son pays n'en n'a pas les moyens. Et il estime que cela nécessite des relations politiques contraires à un absolutisme qui s'effondre sous les coups de Napoléon I°. Il se retrouve donc en prison. 

Dans Histoires du Bout du Monde, il est considéré comme un visionnaire parce qu'il pense que les Indiens peuvent créer un état qui est capable de fonctionner en mode de production industriel. Ce n'est pas ce qui se passe. Ce sont les colons européens qui réalisent ce projet en excluant totalement les populations du mode de production domestique.

Copyright - GS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire