vendredi 10 juillet 2015

Cabeza de Vaca (anecdotique)




Éthologie 

En 1529, il est gouverneur à Asuncion.

Deux groupes se font face: les Espagnols et les "naturels". Un terme intermédiaire est souvent utilisé: les chrétiens. De temps en temps, il s'agit uniquement des Espagnols mais le plus souvent on y trouve les Espagnols qui sont quelques centaines et des naturels convertis qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d'humains.

A) Les Espagnols appartiennent au Mode de Production Industriel avec:
- un armement en fer: des épées, des lances, des armures, des arquebuses et des couleuvrines
- des petites et grands navires: brigantines et caravelles
- une religion unique avec son personnel
- tous les éléments d'un état: exécutif, législatif et juridique
- une économie d'état avec monnaie, budget et impôts

Les états actuels de l'Amérique Latine en sont les descendants directs

B) Les naturels se divisent en quatre groupes

1 - des humains du Mode de Production Humain: des chasseurs cueilleurs. Soit parce qu'ils sont à l'écart des autres naturels soit que les ressources de vie sont en petite quantité: la journée suivante n'est jamais certaine. Ils cueillent des plantes qui poussent spontanément et chassent des animaux dont ils se nourrissent. Il y a toujours un risque pénurie donc de famine.

2 - des humains de Mode de Production Domestique qui cultivent des plantes et élèvent des petits animaux, des canards et des poules essentiellement. A noter que l'un des rôles principaux des canards est de dévorer les grillons très nombreux qui dévorent les abris en pailles et les réserves végétales. 

3 et 4 - Ces deux groupes sont à la périphérie de deux groupes d'humains: ceux qui vivent dans des villages en dur et ceux qui vivent dans de grands ensembles urbains comme Cuzco, la capitale des Incas. Ils sont au sommet du Mode de Production Domestique mais ils ne disposent pas d'animaux de traits: les lamas ou les chiens ne peuvent se substituer aux chevaux et aux ânes pour le transport et il n'est pas possible de transformer les bisons en animaux de traits comme les bœufs.

Dernière caractéristique qui ne leur permet pas de rattraper les Espagnols: il n y a pas de fer affleurant, première étape du Mode de Production Industriel alors qu'il maîtrise le travail métallurgique, celui de l'or et de l'argent. Quand les 168 soldats de Pizarro attaque Atahualpa en 1637 à la tête de 80 000 naturels, il l'emporte sans coups férir. Il a des chevaux: à cette époque les Indiens ne les connaissent pas et en ont une peur panique. Ses soldats sont couverts d'armures, ils manient l'épée et l'arquebuse avec dextérité. Les 80 000 indiens du Grand Incas possèdent des flèches, des arcs et des massues en pierres.


C) Quel est l'accueil des Espagnols par les naturels?

- Le premier geste dépend du tempérament du groupe: il y a ceux qui accueillent et ceux qui tuent. 

Du côté Espagnol, il y a deux écoles. Une, majoritaire, on prend et on tue. C'est la guerre. Une autre, minoritaire, celle de Cabeza de Vaca: il faut convertir et soumettre au roi d'Espagne par la douceur. Il en paie le prix: ses officiers se révoltent et le renvoient en Espagne couvert de chaînes dont on le libérera au bout de huit ans sans lui rendre tout ce qu'il avait gagné en tant que gouverneur.

- Le deuxième geste est opportuniste.
Cabeza soigne, guérit et séduit certains groupes qui se convertissent et se soumettent et deviennent des chrétiens avec flèches et arcs.

- Mais d'autres sont d'irréductibles "nationalistes". Ils attaquent quand ils sont les plus forts, reculent quand ils sont les plus faibles. Et ils finissent par tuer des Espagnols démontrant par là que ces derniers ne sont pas invincibles. Ceux-là sont alors écrasés par Pizarro. Et Cabeza de Vaca, le jour où la famine menace les Espagnols, les éliminent également.

Le résultat c'est qu'aujourd'hui, la langue dominante des Amériques Latine et Centrale est l'espagnol et que les descendants des indiens sont minoritaires dans leur pays d'origine. 

D) Les Espagnols avaient-ils raison d'éliminer les Indiens? 

- C'est évident car il s'agit d'une armée à qui le Roi d'Espagne a donné l'ordre de conquérir de nouvelles terres et de rapporter des grandes richesses. Bien plus tard, une partie de ces soldats sera remplacée par des pères missionnaires avec une mission plus paisible. 

- C'est évident également parce que ces indiens sont extrêmement divisés. Ils ne cessent de se faire la guerre et quand ils gagnent, ils dévorent les vaincus quitte à les engraisser pendant un certain temps. Comment créer un état moderne avec des cannibales ou des gens qui transforment leurs filles en prostitués. Ce sont des sauvages impossibles à civiliser.

- C'est évident également parce que ce sont des sujets instables. Que les Espagnols cessent de les aider, qu'ils subissent une défaite ou qu'un évènement les affaiblissent, les Indiens se retournent contre eux et les couvrent de flèches, leurs cassent la tête avec les massues ou la leur coupent avec un instrument muni de dents de piranhas. Et les mangent. 

E) Les Espagnols ont choisi la facilité pour aller vers les Indes: passer par l'Ouest et tomber sur les Indiens. Car de l'autre côté, il y avait les Mongols et les Chinois. Mais ils sont du Mode de Production Industriel et leurs organisations sont proches de celles de Européens. Tous les humains sont passés par les 3 modes de production et un grand nombre sont arrivés au Mode de Production Industriel. Les Indiens n'y seraient jamais parvenus. Selon la règle du mieux adapté, ils ont disparus. Cela n'aurait pas été le cas si les Eurasiens n'avaient pas eu de métal. 

Copyright - GS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire